ERROR: http://www.directlangues.com/index.php

Query: UPDATE Report_Listing SET report_amount = report_amount + 1 WHERE listing_id = 683 AND report_type = 2 AND DATE_FORMAT(date, '%Y-%m-%d') = DATE_FORMAT(NOW(), '%Y-%m-%d')

 Errno: 144
 Error: Table './neyf_data/Report_Listing' is marked as crashed and last (automatic?) repair failed
_SERVER data
    REMOTE_ADDR : 34.204.168.57
    REMOTE_PORT : 42534
SCRIPT_FILENAME : /home/clients/7152f22cfac723858bb044d0e039501a/dlangues/index.php
 REQUEST_METHOD : GET
   QUERY_STRING : 
    REQUEST_URI : /sejours-linguistiques/sjour-linguistique-bolivie.html
Séjour linguistique Bolivie | Lyon, Rhône, Rhône-Alpes, France
La marque déposée DIRECT LANGUES® et le site directlangues.com sont à vendre. Détails

Séjour linguistique Bolivie

Adresse:
3, rue de la Barre
Lyon, Rhône, Rhône-Alpes, 69002,
France
téléphone:
Afficher le téléphone+33 (0) 4 72 77 50 30
fax:
Afficher le fax+33 (0) 4 72 77 61 48
site web:
http://www.boalingua.fr/sejour-linguistique-espagnol-en-boli
vie-amerique-du-sud.htm

Réclamer ce listing !


Contacter par e-mail

Description

TIBET DE L’AMERIQUE

La Bolivie, encerclée de hautes montagnes, est le Tibet de l'Amérique - l'état le plus beau et le plus reculé de tous les états d'Amérique latine. Avec une population dont plus de 50 % tiennent toujours aux coutumes et croyances indiennes traditionnelles, c'est aussi le pays indien le plus typé de tout le continent. En raison de sa très faible densité de population, sa diversité de paysages et le caractère relativement intact des régions, on a de bonnes chances, en Bolivie, de découvrir des animaux encore en liberté, plus gros que dans la plupart des autres pays d'Amérique du Sud.
FLORE ET FAUNE DIVERSIFIEES

Ours à lunettes, rares, jaguars, vikunas (sorte de petit lama), lamas, alpagas, tamanoirs, tapirs, capybaras, tortues, alligators, nandus et condors. Il y a certes en Bolivie un assez bon système de parcs nationaux, mais l'intervention d'un nombre toujours croissant de colons dans le bassin de l'Amazonie se fait de plus en plus sentir. Les gains gigantesques réalisés à partir de l'exploitation des réserves naturelles, de l'agriculture et des bois tropicaux ne font pas de la protection de nature la priorité des directives de l'État.